Médecin nucléaire

La médecine nucléaire comprend l’ensemble des applications médicales de la radioactivité en médecine.

Administrativement on parle de l’utilisation de sources radioactives non scellées.

On administre au patient (par injection intraveineuse, ingestion, inhalation…) des médicaments radio-pharmaceutiques ; ceux-ci peuvent être des radionucléides isolés (comme l’iode 123 pour la glande thyroïde) ou être constitués d’un vecteur et d’un radionucléide. Une molécule « vectrice » qui fait partie du métabolisme humain va être attirée vers un organe cible ou tracer une fonction de l’organisme. Le radionucléide-traceur rattaché émet des rayonnements ionisants qui peuvent être détectés (imagerie ou scintigraphie) ou servir à détruire des cellules (radiothérapie interne vectorisée). Cette méthode est très sensible et permet des diagnostics ou des traitements.

Les différents domaines d’application sont :

  • l’imagerie fonctionnelle in vivo qui consiste en l’administration d’un traceur radioactif au patient permettant sa détection externe. Ce sont les scintigraphies (émission de rayonnements gamma) ou les tomographies par émission de positons (TEP) ;
  • la radiothérapie métabolique qui traite des maladies bénignes (hyperthyroïdie, polyglobulie de Vaquez…) ou des maladies malignes (cancers thyroïdiens, métastases de cancer de la prostate…)
  • le diagnostic biologique in vitro : la radio-immunologie ;

La médecine nucléaire est une spécialité médicale complète à la fois diagnostique (in vivo et in vitro) et thérapeutique.

 

    imagerie médicale
    Médecine nucléaire

    Spécialisé dans : 

    TEP-Scan ;
    Scintigraphie ;

    05 53 02 13 93

    v

    Contact par mail

    Hôpital Privé Francheville

    Share This