Prendre rendez-vous
Accueil

Zoom sur le service des Urgences

En 2016, des travaux importants ont permis de moderniser le service des urgences de l’Hôpital Privé Francheville. Aujourd’hui, tout patient peut être admis aux urgences sans formalité préalable, 24h/24 et 7j/7.

 

 

Tous les ans, ce sont 13 000 patients qui passent par les urgences de l’Hôpital Privé. Ils sont divisés en deux catégories : les patients dits « lourds » et les autres. Les patients « lourds » nécessitent une hospitalisation et représentent plus de 40% de la totalité des passages. Chaque patient est pris en charge par une équipe spécialisée qui comprend :

  • 3 infirmiers la journée et 1 la nuit, tous formés à l’accueil et l’orientation dans les services d’urgences.
  • 2 aides-soignants la journée et 1 la nuit,
  • 2 secrétaires la journée,
  • 1 cadre infirmier,
  • 1 médecin, tous les médecins de notre service sont séniors.

 

 

Un premier tri est effectué par les infirmiers pour définir l’ordre de passage en se basant sur deux critères. Le premier est médical, un patient avec une douleur oncologique passera en priorité. Le second est social, il prend en compte l’âge et la situation du patient : une personne de plus de 80 ans sera prioritaire. Cette méthode de tri explique les délais qu’il peut y avoir avant la prise en charge d’un patient et que l’ordre d’arrivée n’est pas, ou peu, pris en compte dans l’ordre de passage.

 

Pendant toute la durée de la crise sanitaire, un partenariat a été mis en place avec le Centre Hospitalier de Périgueux qui a pris en charge les patients COVID et COVID suspects, quand l’Hôpital Privé prenait le relai sur toutes les urgences non COVID. Le CHP a aussi formé nos urgentistes aux techniques de soin d’urgence en situation sanitaire exceptionnelle. En deux mois de confinement, le service a redirigé 120 patients présentant une suspicion de COVID vers le CHP sur les 2000 passages aux urgences dans ce laps de temps.

 

 

Le service est dirigé par la Dr Véronique Chartroule. Elle est spécialisée en médecine d’urgence, de catastrophe et du sport. Elle a exercé plus de 20 ans dans le secteur public. 

 

« Le service des urgences a vocation à prendre en charge des cas lourds. En cas de douleurs légères, pensez à votre médecin traitant, il vous redirigera vers nous, si besoin est ! »

- Dr Véronique Chartroule

 

A lire aussi